Organisation

Comment se fixer des objectifs et combien en faut-il ?

Se fixer des objectifs est un acte plus intentionnel et plus entraînant que prendre des bonnes résolutions. Je dirais même c’est la version supérieure de la bonne résolution.

comment se fixer des objectifs

La différence entre un objectif et une bonne résolution

Les bonnes résolutions, on les connaît, on les prend en général le premier jour de l’année pour mieux les zapper le deuxième jour. Même en les prenant à un moment différent, par exemple à la rentrée ou au retour de vacances bien méritées, le quotidien reprend le dessus et les bonnes résolutions, on n’y pense plus.

Pour en finir avec cette rengaine, fixons-nous des objectifs ! Je suis d’accord, l’appellation est un peu pompeuse et peut nous rappeler à certains moments la vie au boulot, alors que nous parlons ici de la sphère personnelle et rien de plus.

Rien que le fait de l’appeler objectif va en faire quelque chose que l’on souhaite atteindre. C’est loin d’être une idée ou un idéal vers lequel on aimerait tendre. Il doit d’ailleurs obéir à certains critères si on veut l’atteindre par la suite.

Qu’est-ce qu’un bon objectif ?

Pour donner à un objectif toutes les chances d’être atteint, il doit avoir plusieurs caractéristiques :

  • Un bon objectif doit être réaliste et atteignable, cela va de soi, en fonction des ressources dont on dispose
  • Il doit aussi être mesurable pour pouvoir suivre son avancée et il doit avoir un délai pour visualiser le travail accompli
  • Enfin, un objectif doit être formulé clairement, avec un verbe d’action, à l’infinitif.

Prenons un exemple. À la cuisine, il y a peu de lumière et l’agencement des meubles et de l’électroménager laisse peu de place pour cuisiner dans de bonnes conditions.

La tentation est forte de se dire : l’objectif c’est de refaire la cuisine. Mais cette formulation risque de reléguer l’objectif au second plan, pire, cet objectif risque de rester au stade d’un doux rêve auquel on pense de temps en temps mais on ne sait pas réellement comment s’y prendre pour y arriver.

Ici l’objectif concret est d’avoir plus d’espace et plus de luminosité à la cuisine. C’est réaliste et même atteignable si on prend le soin de le découper en plusieurs actions.

Ce qui lui manque, c’est une indication temporelle, un délai en fonction duquel toutes les petites actions qui vont suivre seront planifiées. Il deviendra alors : Avoir plus d’espace et de luminosité à la cuisine d’ici le mois de septembre prochain. Le voilà donc mesurable et clairement formulé.

Je vous entends déjà me répondre : mais non, ce n’est plus un objectif , c’est un projet dont tu es en train de nous parler.

comment

La différence entre un objectif et un projet

Cette différence tient en une phrase : pour atteindre un objectif, il peut être nécessaire de mettre en place plusieurs projets.

Dans notre exemple de la cuisine, pour avoir plus d’espace et de luminosité d’ici septembre, il va falloir d’abord rafraîchir la peinture, ensuite revoir l’éclairage pour enfin repenser l’agencement des meubles et de l’électroménager.

Voilà donc 3 projets qui vont être planifiés et découpés en actions avec des échéances, pour permettre la progression vers l’objectif.

Nous arrivons ici à la question qui vous brûle les lèvres.

Combien d’objectifs peut-on se fixer ?

Vu la série de projets qu’un objectif peut nécessiter, mieux vaut se limiter à trois objectifs pour ne pas vite se décourager et abandonner.

Mieux vaut deux objectifs atteints sur trois, que zéro objectif atteint sur dix.

Rien ne vous empêche de vous fixer trois objectifs pour le développement personnel, trois objectifs pour la maison et trois objectifs pour vos loisirs ou pour toute autre priorité que vous avez définie.

Quelle réflexion mener pour choisir des objectifs pertinents ?

L’année 2020 vient tout juste de commencer. C’est le moment idéal pour se pencher sur vos accomplissements de 2019.

Qu’est-ce qui a fonctionné et qu’est-ce qui a besoin d’être amélioré?

Quels objectifs ont été atteints et lesquels vont être d’actualité pour 2020?

Quelles sont vos priorités cette année ?

Puis tracer dans les grandes lignes les étapes et les projets à mettre en place.

Ensuite essayer de se projeter : quels sont les obstacles à prévoir ? Comment les surmonter ?

Dans la pratique, j’utilise une trame assez simple que je partage avec vous dans l’espoir de vous inspirer. Elle peut être utilisée dans un carnet, un organiseur à anneaux ou même sur une feuille blanche.

L’essentiel c’est de découper l’espace de réflexion en quatre.

Trame-objectifs-2020

Je vous conseille de le faire d’abord au brouillon, pour conserver ensuite une version claire et précise dans votre support d’organisation. Vous allez la regarder un peu tous les jours, autant qu’elle soit claire et sans ratures.

Vu qu’elle va m’accompagner toute l’année, j’ai rendu la mienne plus agréable à regarder en la décorant un peu.

Une fois que ce gros travail est terminé, vous pouvez au début de chaque mois ou de chaque trimestre faire un bilan, reprendre les étapes et les développer en listes d’actions à faire, regarder ce qui n’a pas fonctionné, ce qui est encore d’actualité, ce qui doit être modifié pour que cela fonctionne mieux.

Pour l’organisation de vos tâches au quotidien, lisez l’article Comment s’organiser quand on ne sait pas quelle méthode adopter ?

J’espère vous avoir inspiré pour créer votre propre trame et surtout fixer des objectifs qui vous correspondent.

N’hésitez pas à me faire part de vos idées ou de vos difficultés en commentaires, je serais ravie de vous répondre.

Partagez des liens vers cet article avec vos amis et enregistrez l’épingle sur Pinterest pour pouvoir le retrouver plus facilement.

À bientôt pour une nouvelle création.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *