DIY

Fabriquer son premier meuble en carton : Facile?

L’idée de fabriquer votre premier meuble en carton vous tente? Vous avez envie de mettre à profit votre temps libre pendant le confinement pour vous lancer dans cette aventure? Vous ne savez pas par où commencer ni quel matériel vous pouvez utiliser?

Ça tombe bien, moi aussi j’avais envie de tenter et je l’ai fait. Je voyais de très belles réalisations sur Pinterest et j’ai pensé que cela pouvait être très valorisant de pouvoir créer un meuble de A à Z de ses propres mains. Je dois dire que je ne suis pas déçue du résultat.

J’ai fait beaucoup de recherches, regardé beaucoup de vidéos et scruté de longs tutos pendant des heures. Mon choix s’est porté sur un meuble simple, symétrique, sans chichis… histoire de me faire la main. J’ai nommé mon repose-pieds en carton, entièrement fait à la main.

1-faire-premier-meuble-carton

Youpi ! Je peux maintenant fabriquer mon premier meuble en carton. Mais à chaque fois que je rencontrais une difficulté, je ne savais plus sur quel site j’avais vu telle ou telle astuce pour y revenir.

Alors j’ai décidé d’écrire cet article pour partager ce que j’ai appris, la méthode que j’ai suivie et les erreurs que j’ai pu commettre. Pour regrouper aussi au même endroit toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin , c’est plus pratique.

Comme cet article rique d’être trop long, j’ai décidé de l’écrire en deux parties. La première, celle d’aujourd’hui, vous présentera le matériel nécessaire avec des conseils qui vous éviteront certaines mésaventures. Dans l’article suivant, je vous mettrai à disposition le tuto, en images comme d’habitude.

Le matériel indispensable pour fabriquer votre premier meuble en carton

Du carton

De toute évidence, notre matière première essentielle, c’est le carton. Mais attention, pas n’importe lequel.

Il va falloir collectionner les cartons d’emballage. Ceux dans lesquels sont livrées vos commandes en ligne, ceux que vous pouvez récupérer parfois en grande surface en demandant gentiment, ceux dans lesquels sont emballés de gros articles comme par exemple des meubles.

cartons-demballage-meuble-en-carton

Parmi tous ces cartons, il ne faut conserver que ceux qui ont une double cannelure, comme ceci :

double-cannelure-meuble-en-carton

C’est fondamental pour que votre meuble en carton tienne debout et ne s’effondre pas au bout de quelques utilisations seulement.

Une grande règle métallique et un grand cutter

Pour découper le carton, il faut d’abord tracer les formes aux dimensions souhaitées puis les découper.

Pour faire un meuble, même petit comme le repose-pieds que nous allons faire ensemble, il faut de grands morceaux de carton. La « petite » règle métallique de 30 cm que j’utilise d’habitude pour mes bricolages s’est avérée insuffisante. Une règle de 60 cm est nettement plus appropriée.

Un grand équerre vous facilitera la tâche aussi, sinon on peut toujours se débrouiller avec un petit qu’on a sous la main.

Et si vous avez une de ces règles de patchwork sur laquelle je lorgne depuis un moment, c’est encore mieux. C’est beaucoup plus facile pour tracer les perpendiculaires et les parallèles et ça remplace la règle et l’équerre.

meuble-carton

En ce qui concerne le cutter, j’ai d’abord essayé d’utiliser mon cutter rotatif mais ce n’était pas pratique du tout. Peut-être parce que le mien ne fait que 28 mm de diamètre de lame, ce n’était pas suffisant et le carton accrochait sur la pièce qui tient la lame en place.

C’est du carton épais, la double cannelure fait 6 mm d’épaisseur. Avec un bon cutter classique grand format, j’ai pu le découper sans problème.

meuble-carton

Un pistolet à colle chaude et du kraft gommé

Nous recherchons un résultat solide et durable. La colle chaude est réputée plus forte et durable que la colle froide, même extra forte.

Je trouve que l’utilisation du pistolet à colle chaude est plus compliquée que d’étaler de la colle froide au pinceau. C’est plus dangereux aussi mais vu le résultat, on préfère prendre les précautions qui s’imposent et utiliser le pistolet, n’est-ce pas ?

pistolet colle

Mon pistolet est celui-ci, mais je l’ai acheté en promo et je vois que son prix a augmenté depuis. Je pense aussi que tous les pistolets se valent, à condition de toujours prévoir un carton épais sur lequel poser le pistolet pendant l’utilisation car les coulures de colle chaude ne peuvent pas être évitées, quel que soit le prix du pistolet. C’est un point de vigilance très important à connaître avant de commencer à utiliser le pistolet.

Avec le pistolet, prévoir aussi des bâtons de colle.

Le kraft gommé, lui, va venir consolider le meuble aux angles et par la même occasion, masquer quelques imperfections de coupe. Il est enduit d’une colle qui s’active lorsqu’on l’humidifie et une fois posé et séché, il devient comme un scotch puissant en papier kraft. Il ne faut pas hésiter à en mettre partout, sur tous les angles du meuble.

kraft gomme

Pour humidifier le kraft gommé, une éponge trempée dans de l’eau dans un petit récipient est fort utile. On découpe la bande de kraft gommé puis on vient la presser sur toute sa longueur sur l’éponge mouillée avant de la poser sur le carton.

De la mousse

Pour faire le coussin sur lequel reposent les pieds, j’ai récupéré de la mousse qui provient d’un emballage et j’ai découpé deux rectangles aux dimensions voulues.

J’ai voulu coller les deux rectangles ensemble pour avoir une certaine épaisseur et j’ai commencé à faire un zigzag de colle avec mon pistolet. Ne faites surtout pas comme moi, la colle a vite fait fondre la mousse sous l’action de la chaleur. Je n’y avais pas pensé! Préférez de la colle classique à étaler, bien froide. Dommage que je n’ai pas eu le temps de prendre la photo pour vous montrer.

Du tissu et du papier cadeau

Une fois le repose-pieds terminé, j’ai choisi un tissu pour envelopper le coussin et un autre pour envelopper le carton.

Mais pour le carton, du papier cadeau peut très bien faire l’affaire.

Avec tout ce matériel à portée de main, vous pourrez commencer la fabrication de votre repose-pieds en carton, comme nous allons le voir dans le prochain article.

D’ici là, portez-vous bien, restez chez vous et continuez de créer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *